We understand the North… We build the North.


6 trucs pour contrôler l’humidité dans une maison neuve

image

 

 

 

Avez-vous déjà remarqué la formation de buée dans les fenêtres de votre maison neuve?  Ce phénomène est normal et se rencontre couramment dans les maisons préfabriquées.

Tout d’abord, grâce à l’emploi de méthodes de construction plus perfectionnées, les maisons préfabriquées sont étanches et très bien isolées.  Cela peut cependant contribuer à la formation de condensation sur les vitres.

De plus, plusieurs des matériaux utilisés pour la construction dégagent de l’humidité. Par exemple, le bois, les fondations, le plâtre et la peinture participent à faire augmenter le taux d’humidité dans votre maison usinée.

 

6 façons de contrôler l’humidité dans votre maison neuve

1. Procurez-vous un hygromètre

L’achat d’un hygromètre intérieur est recommandé pour connaître le taux d’humidité exact de votre logis. Plusieurs modèles existent sur le marché. Mécaniques ou électroniques, ils ont une taille similaire à un thermomètre. Vous n’avez qu’à placer l’hygromètre dans une pièce pour en déterminer le taux d’humidité.

 

 

2.  Installez un déshumidificateur

L’installation d’un déshumidificateur peut être une bonne solution pour venir à bout d’un taux d’humidité trop élevé dans votre habitation neuve.

Vous pouvez facilement vous procurer un petit déshumidificateur mobile dans une quincaillerie. Il doit être placé dans un endroit stratégique selon la source d’humidité, comme au sous-sol par exemple.

Cet investissement vous permettra de maintenir un taux d’humidité confortable et adéquat pour votre bien-être et celui de votre nouvelle maison.

3. Utilisez la hotte de la cuisinière

Lorsque vous cuisinez, veillez à utiliser la hotte de votre cuisinière et laisser fonctionner la hotte quelques minutes après la cuisson des repas afin de bien évacuer l’humidité et d’éviter le gel de la trappe à l’intérieur du conduit de la hotte en hiver. La cuisson des aliments est une grande source d’humidité.  La hotte permet de l’évacuer rapidement.

 

 Astuce... Un bon taux d’humidité réduit votre facture de chauffage

4. Faites fonctionner l’échangeur d’air

Tout d’abord, il est important de s’assurer que les bouches d’aération et les sorties d’air ne soient pas obstruées. Utilisé en mode « Smart », votre échangeur d’air aidera à contrôler le taux d’humidité tout en vous faisant économiser sur les frais de chauffage.

5. Ouvrez les stores et les rideaux

Afin d’éviter la formation de condensation sur vos fenêtres, ouvrez régulièrement les stores et les rideaux.  La libre circulation de l’air préviendra l’apparition de buée sur les vitres.

6. Vérifiez le taux d’humidité au sous-sol

Portez une attention particulière au sous-sol.  Cette pièce a une incidence sur l’ensemble de votre maison préfabriquée.  Le contrôle de l’humidité au sous-sol est une priorité.

QUEL EST LE TAUX D’HUMIDITÉ ADÉQUAT ?

On constate sur ce tableau que plus la température extérieure diminue, plus le taux d’humidité doit, lui aussi, diminuer. Cette situation s’explique par le fait que l’air chaud peut contenir un pourcentage d’humidité plus important que l’air froid.

 

Tableau du contrôle de la condensation (source : APCHQ)

 

Finalement, il est normal qu’une maison usinée présente un taux d’humidité intérieur un peu plus élevé que les habitations moins récentes.  Elles sont plus étanches et beaucoup mieux isolées. Les quelques gestes simples présentés plus haut vous permettront de contrôler l’humidité et d’apprécier le confort de votre maison neuve.

 

 

©2023 Maison Nordique • Contactez-nous • Catégories • Plan du site • Français • Propulsé par GNAK.CA
Retour
Partager